Gilles Blanchette et Lorraine Houde étaient fiers de la participation pour la deuxième édition de Parcours Parkinson.

12 000 $ récoltés au Parcours Parkinson

La communauté régionale a encore une fois répondu à l’appel de Parkinson Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui a amassé 12 000 $ lors de sa plus grande activité de financement, le Parcours Parkinson, dimanche après-midi. L’argent récolté permettra à l’organisation de poursuivre ses activités de soutien aux personnes atteintes de la maladie et à leurs proches, ainsi qu’à la recherche.

Ils étaient 115 participants à l’événement qui se déroulait à la Zone portuaire de Saguenay, dimanche. Plusieurs marcheurs étaient atteints de la maladie de Parkinson.

Parcours Parkinson est une marche annuelle qui invite les gens à parcourir différents trajets tout en récoltant des dons pour soutenir l’association.

C’était la deuxième édition de la marche, ici, à Saguenay, mais elle a déjà eu lieu dans plusieurs régions du Québec pour d’autres associations régionales.

Avec Parcours Parkinson, les organisateurs voulaient aussi donner une occasion aux personnes atteintes de la maladie de sortir, de bouger et de sortir de leur isolement. Lorraine Houde, qui en est à sa deuxième année sur le conseil d’administration de Parkinson Saguenay–Lac-Saint-Jean, a indiqué dans un discours d’accueil que toute l’année, l’organisation offre de nombreuses activités pour les personnes atteintes afin qu’elles soient entourées et écoutées, grâce aux fonds amassés.

Président d’honneur

Gilles Blanchette, de la pharmacie Proxim Brigitte Laliberté, a agi à titre de président d’honneur de la 2e édition de Parcours Parkinson. Il a expliqué sa motivation au Quotidien : « Dans mon travail, j’ai côtoyé des gens qui ont la maladie. Ils sont devenus des amis. À long terme, on comprend le besoin et ça nous donne le goût de nous impliquer. »


« Dans mon travail, j’ai côtoyé des gens qui ont la maladie. Ils sont devenus des amis. À long terme, on comprend le besoin et ça nous donne le goût de nous impliquer. »
Gilles Blanchette

Selon les plus récentes données, entre 600 et 650 personnes sont atteintes de la maladie dans la région.