12 000 $ amassés par la communauté Magic de la région pour soutenir des commerces

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La communauté Magic de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a amassé plus de 12 000 $, afin de supporter des boutiques locales en temps de pandémie. L’instigateur du projet, Nicholas Fortin, se dit très surpris du succès de son projet, qui a permis d’aider financièrement quatre boutiques de la région.

Étant l’administrateur du groupe Magic : The Gathering Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’homme qui réside à Arvida a voulu faire quelque chose pour aider les boutiques qui vivent essentiellement de la vente de cartes Magic dans la région. Puisque celles-ci ont dû fermer lors de la pandémie, M. Fortin, qui est aussi professeur d’éducation physique, voulait s’assurer de leur survie en ces temps plus difficiles.

« Je voulais faire une levée de fond avec les membres du groupe. Ce que j’ai fait, aux mois de mars et avril, ce sont des tirages afin d’aider les boutiques durant la COVID. J’ai invité les membres du groupe à y participer », a expliqué M. Fortin, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien. Quatre tirages ont été organisés, un pour chacune des quatre boutiques sélectionnées par l’administrateur. Elles sont toutes des boutiques qui se spécialisaient dans la vente de ces cartes et qui en vivaient. Pour chaque dollar donné par un participant, il recevait une chance de gagner le tirage.

Tout l’argent amassé lors de la semaine était transformé en chèque-cadeau pour la boutique en question. Certaines boutiques ont décidé, afin d’inciter les gens à participer, de donner en plus des cadeaux qui allaient être eux aussi tirés au sort. « Au final, les quatre semaines ensemble, c’est un 12 275 $ que nous avons donné aux boutiques de la région. Nous voulions les aider, les soutenir et nous assurer qu’elles survivraient à travers la période de la COVID », a-t-il raconté.

Des montants importants 

Les montants amassés pour chacune des boutiques ont vraiment surpris l’administrateur. Dès la première semaine, 1 520 $ ont été amassés pour la boutique Aux 2 légendes de Chicoutimi. Pour la deuxième semaine, l’argent allait à la boutique Cartomanie, la plus vieille boutique de ce genre de la région. Elle a donné 11 prix tout au long de la semaine. Le chèque-cadeau tiré valait 3 250 $.

C’est à ce moment que M. Fortin a vu l’ampleur de son projet. À la troisième semaine, il a amassé son plus gros montant, qui était cette fois-ci réservé pour la boutique La Crypte de Jonquière, qui a donné à son tour 10 prix. L’heureux gagnant de ce tirage s’est mérité, cette semaine-là, 5 550 $ pour dépenser à la boutique. Pour la dernière semaine du projet, la boutique choisie était le Nid du dragon, à Metabetchouan-Lac-À-Lacroix. Elle a également fait quelques cadeaux et le gagnant a reçu un chèque-cadeau d’environ 2 000 $.

Il est difficile pour M. Fortin de dire exactement combien de personnes ont participé aux différents tirages, puisque de nombreuses personnes donnaient plusieurs fois par semaine, alors qu’ils voyaient le montant à gagner augmenter. Il croit que ce sont majoritairement des personnes de la région qui ont participé aux tirages, alors que tous les gagnants des gros prix provenaient du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il s’est fait demander à plusieurs reprises au cours des tirages, si le montant allait être divisé entre plusieurs gagnants, vu l’importance de ceux-ci, mais en vertu des règlements des tirages, il a préféré toujours n’en faire qu’un seul.

À venir

Maintenant que les boutiques ont pu rouvrir leurs portes, le professeur d’éducation physique a pris une pause dans ses activités de financement, qu’il a toujours géré bénévolement. Un projet semblable pourrait voir le jour dans le temps des fêtes, mais il ne pense pas s’en occuper. « Les tirages que j’ai faits ont demandé énormément de travail. Je vais laisser la place aux boutiques pour faire des tirages de ce genre, avant Noël, sur la page du groupe. Elles sont invitées à le faire elles-mêmes », a-t-il indiqué.