Les premières mesures indiquent une épaisseur de glace de 11 pouces à Grande-Baie.

11 pouces de glace à Grande-Baie

Les nouvelles sont officiellement bonnes pour les adeptes de pêche blanche à La Baie. Après les mesures à l’initiative personnelle de Rémi Aubin dimanche, voilà que les premières données fournies par Contact Nature indiquent une épaisseur préliminaire de 11 pouces au village de Grande-Baie, sur les 12 requis pour l’embarquement des cabanes.

«On a fait environ 80 préperçages à Grande-Baie. Le site est complété à 75% et il reste encore quelques mesures qui vont être prises le mercredi 2 janvier. Et jusqu’à maintenant, la moyenne de ce qui a été pris est d’environ 11 pouces, ce qui est excellent. Il faudra ensuite faire le bornage. Ça prend 12 pouces pour pouvoir embarquer», a révélé le directeur général de Contact Nature, Marc-André Galbrand.

C’est une heureuse combinaison de facteurs naturels qui a mené à ce résultat encourageant. «C’est vraiment incroyable. L’an passé, je pense qu’on avait huit pouces autour du 15 seulement. C’est vraiment exceptionnel. Sans neige, la glace était exposée à 100%. Donc la glace était exposée à -20, -25 la nuit, donc ça glaçait hyper rapidement. La différence avec l’an passé, où il y avait souvent de deux à quatre pieds de neige accumulée avec les rafales, c’est que la glace n’était pas exposée aux -20, même si durant le temps des Fêtes il avait fait beaucoup plus froid que cette année», a-t-il poursuivi.

Marc-André Galbrand est très confiant quant à l’ouverture des villages pour concorder avec la pêche au poisson de fond, qui débutera le 12 janvier en fonction de la réglementation de Pêches et Océans Canada. Il croit que l’ouverture complète pourrait se faire à cette date, ou même avant. Un accès plus tôt permettrait aux gens de bénéficier de trous déjà percés une fois la pêche venue, car selon le directeur général, il est recommandé d’attendre au moins 24 heures après l’installation d’une cabane avant de trouer la glace.

À la reprise des mesures mercredi, le travail pourrait se faire aussi du côté de l’Anse-à-Benjamin, une fois les mesures terminées à Grande-Baie.