Le Cégep de Chicoutimi développera de nouvelles formations en pilotage.

106 000 $ pour former les pilotes

Le gouvernement du Québec a annoncé, vendredi, à Val-d’Or, l’octroi d’une somme de 106 000 $ destinée à développer l’offre de formation en pilotage d’aéronefs. Cette subvention bénéficiera, entre autres, au Cégep de Chicoutimi.

Le montant sera séparé entre le Cégep de Chicoutimi et celui d’Abitibi-Témiscamingue. L’institution collégiale de la rue Jacques-Cartier développera un programme d’Attestation d’études collégiales (AEC). Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue travaillera, de son côté, à développer une formation conjointe de pilotage avec le Cégep de Chicoutimi.

Le programme de pilotage est une exclusivité à Chicoutimi, depuis 1967. Les deux institutions travailleront dorénavant de concert pour diversifier l’offre de formation en pilotage. La nouvelle AEC a aussi pour but de permettre à la population autochtone d’accéder aux études collégiales.

Par voie de communiqué, le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, a fait connaître son enthousiasme. « Le Cégep de Chicoutimi travaille sur un vaste plan, qui contribuera à répondre aux attentes du milieu de l’aviation. Le projet suggéré par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue devient un beau complément aux solutions que nous avons mises de l’avant. »

Nouvelle collaboration
L’annonce de vendredi démontre que les deux institutions d’enseignement ont réussi à trouver un terrain d’entente et à collaborer. En février, le Centre québécois de formation aéronautique, associé au Cégep de Chicoutimi, avait fait une sortie publique pour défendre son exclusivité dans l’enseignement du pilotage. Le Cégep d’Abitibi-Témiscamingue avait alors fait part de son intention de donner des cours de pilotage sur son campus.