Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Centre du Lac Pouce de Laterrière fera tirer une bourse de 1000 $ parmi ses jeunes employés.
Le Centre du Lac Pouce de Laterrière fera tirer une bourse de 1000 $ parmi ses jeunes employés.

1000$ pour souligner l’engagement des jeunes au Centre du Lac Pouce

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Centre du Lac Pouce de Laterrière a adopté un tout nouveau programme de reconnaissance lors de son assemblée générale en mars dernier. Désormais, les jeunes qui travaillent ou s’impliquent auprès de l’organisme pourront être admissibles au tirage d’une bourse de 1000 $.

« On voulait se démarquer comme employeur, faire preuve de leadership, valoriser l’engagement jeunesse, l’implication et bien évidemment encourager les jeunes à poursuivre leur emploi estival sur plusieurs années », a mentionné dans un communiqué la nouvelle présidente du conseil d’administration, Émilie Tremblay.

Ainsi, tous les jeunes âgés entre 15 et 30 ans ayant travaillé un minimum de trois semaines pour le Centre du Lac Pouce seront automatiquement éligibles au tirage. De plus, s’ils respectent certains critères supplémentaires comme la disponibilité, l’implication ou la pratique régulière d’une activité physique, ils obtiendront davantage de chances de gagner la bourse de 1000 dollars.

L’organisation a aussi mis en place une série d’initiatives et d’incitatifs afin de faciliter la vie des employés à son service, comme le précise le directeur général du Centre du Lac Pouce, Laval Dionne.

« On favorise déjà la conciliation travail-études, on offre des salaires plus élevés que le salaire minimum et pour 2021, on ajoute un boni de 30 $ par semaine si un animateur revient pour une autre année ou s’il a travaillé dans un autre camp. De plus, les personnes engagées qui nous référeront une candidature auront un boni de 100 $ si on engage la personne qu’ils nous ont recommandée. »

Par ailleurs, le Centre du Lac Pouce est toujours en discussion avec la Santé publique à savoir s’il pourra tenir ou non des camps de vacances avec hébergement ou des camps familiaux cette année. Les camps de jour, quant à eux, ont déjà été autorisés pour l’été 2021, selon des conditions similaires à l’an dernier.