Audrey Dufour, directrice de la convention de la culture geek Saggeek

1000 passionnés au Saggeek

La convention Saggeek gagne en popularité. La troisième édition a attiré quelque 1000 personnes, et les responsables de l’événement souhaitent faire grandir encore la convention, en espérant qu’elle devienne aussi populaire que le Comiccon de Montréal, rien de moins.

« Ça s’est passé merveilleusement bien, on a vraiment eu une belle réception pour cette troisième édition du public. Beaucoup de nouveaux visages et beaucoup d’anciens visages aussi », a souligné d’emblée Audrey Dufour, la directrice de la convention de la culture geek, lorsque rencontrée par Le Quotidien, de Chicoutimi, où se tenait l’événement.

Quelque 1000 personnes ont pris part à la troisième édition de la convention Saggeek, qui avait lieu de vendredi à dimanche, à l’hôtel le Montagnais, à Chicoutimi.

L’endroit rassemblait une foule hétéroclite, composée de participants déguisés en personnages japonais, médiévaux, ou encore en différents personnages cultes, tels que ceux de la saga Star Wars, au travers desquels se mêlaient des propriétaires de voitures téléguidées qui faisaient circuler leur bolide dans le hall de l’hôtel.

La convention rassemble en fait passionnés et collectionneurs de toutes sortes. « Pour nous, on utilise le terme ‘‘geek’’ pour signifier un passionné. Donc, on peut être passionné de dessin, de mangas, de culture japonaise, de jeux vidéo », a donné entre autres exemples la responsable de l’événement.

Les costumes couvraient plusieurs genres, dont évidemment Star Wars.

De vendredi à dimanche, de nombreux événements ont animé les différentes salles de l’endroit pour répondre aux intérêts de ce public cible diversifié. Concours artistiques, salle marchande, salle de jeux vidéo, concert, compétition de talents, concours de costumes et panels d’invités étaient notamment proposés sur les lieux.

La tenue récente du Comiccon de Montréal, au début de mois de juillet, consacré aux amateurs de culture populaire, se fait ressentir sur l’événement saguenéen. Plusieurs passionnés en profitent pour ensuite faire la tournée des différentes conventions qui se tiennent l’été à travers la province.

Des représentants de la Garnison Forteresse impériale et de la Légion rebelle attiraient l’attention au Saggeek, dimanche, par leurs costumes mettant en vedette les célèbres personnages de Star Wars. Dominique Papin, à droite, en pilote de X-Wing, pose ici avec un Stormtrooper. Ces passionnés visitent notamment les enfants malades du CHU de Québec et du CHU Sainte-Justine de Montréal, en plus de participer à différents événements.

Audrey Dufour a d’ailleurs remarqué la présence de nombreux participants de l’extérieur de la région, notamment de Québec et de la Côte-Nord. « On est une des régions les plus fortes en termes de convention », a-t-elle souligné fièrement.

La quatrième édition, qui aura encore lieu au Montagnais, comptera un plus grand nombre d’invités et augmentera également sa superficie, promet l’organisatrice. À terme, l’objectif est de faire rayonner davantage l’événement sur la scène provinciale.

« Nous, dans le fond, notre but, c’est d’accoter le Comiccon et de se placer à travers le Québec. On pousse vers ça, et on continue de voir grand ! » a-t-elle conclu avec ambition.

Ce petit garçon était visiblement heureux de rencontrer un «vrai» Stormtrooper.
Anne Bilodeau, de la Côte-Nord, portait fièrement la mode Lolita, un style vestimentaire japonais, dont elle aime également s’inspirer pour son habillement de tous les jours.