1 000 000 $ pour le CSI

L’année marquant le 40e anniversaire de fondation du Centre de solidarité internationale (CSI) du Saguenay-Lac-Saint-Jean débute en lion alors qu’un financement de 1 M$ vient d’être confirmé. Cela représente le montant le plus important obtenu par l’organisme basé à Alma depuis sa création.

La somme provenant d’Affaires Mondiales Canada permettra la réalisation du projet Renforcement du pouvoir des jeunes femmes au Burkina Faso ainsi qu’au Sénégal. Une nouvelle ressource sera embauchée afin de concrétiser l’initiative.

Le plus gros projet de l’unique organisme de coopération internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean devrait débuter en octobre et se déploiera au courant des quatre prochaines années. Entre-temps, les accords de contribution seront signés par les parties alors que le CSI est déjà en contact avec les partenaires du Sud.

« Le projet financé vise l’autonomisation des jeunes femmes de Ouagadougou au Burkina Faso et de Guédiawaye au Sénégal par l’accroissement du potentiel d’entrepreneuriat des jeunes femmes et l’engagement de leur communauté pour l’entrepreneuriat féminin et le travail décent des jeunes femmes », peut-on lire dans l’explication formulée par l’organisme dédié, entre autres, à sensibiliser, informer et mobiliser la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean aux enjeux de la solidarité internationale.

L’annonce a été plus que favorablement accueillie par l’équipe composée de sept employés. « Ce projet valide notre expertise ainsi que nos compétences en organisation et en gestion de projets à l’international, et ce, depuis 40 ans », a confié, au Quotidien, la directrice générale de l’organisation reconnue en développement international, Sabrina Gauvreau.

Pour les PME

Cet appel à projets pancanadien était réservé à des petites et moyennes organisations avec un chiffre d’affaires à l’international de moins de 2 M$. « Cela faisait des années que nous militions pour des appels à projets spécifiques pour les petites et moyennes organisations », précise Mme Gauvreau.

Une centaine de projets ont été déposés alors qu’environ 85 % ont été rejetés. Ainsi, 21 projets ont été acceptés dans l’ensemble du pays, dont seulement deux au Québec. L’équipe du Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean travaille à l’élaboration de son dossier depuis une année et demie, soit depuis novembre 2017. Des ressources supplémentaires y ont même été mobilisées. Le dépôt de ce projet représente pour l’organisme une somme d’environ 20 000 $.

À travers la réalisation du projet, le CSI sera appuyé par plusieurs partenaires dont l’Association d’appui et d’éveil Pugsada au Burkina Faso et l’Association nationale pour la prévention et le développement au Sénégal. La majorité du million de dollars sera investie au Burkina Faso et au Sénégal.