En région

Est du Québec: l'indicatif régional 367 introduit en novembre

QUÉBEC - À compter du 24 novembre prochain, le nouvel indicatif 367 sera introduit dans la région actuellement desservie par les indicatifs régionaux 418 et 581 dans l’est du Québec.

L’Alliance des télécommunicateurs explique que cette mesure est requise pour répondre à la demande croissante de nouveaux numéros de téléphone dans la région. L’introduction d’un troisième indicatif régional permettra d’augmenter la banque de numéros disponibles pour répondre aux besoins actuels et futurs des consommateurs et entreprises.

À compter du 24 novembre, les consommateurs et entreprises requérant un nouveau service téléphonique se verront attribuer un numéro avec le nouvel indicatif 367 lorsque la banque des numéros avec les indicatifs actuels 418 et 581 aura été épuisée.

Les entreprises devront possiblement apporter certains changements à leur système téléphonique. Par exemple, celles utilisant des systèmes de télécommunications avec restrictions d’appels interurbains devront programmer leurs équipements de façon à identifier l’indicatif 367 comme indicatif local valide.

Les consommateurs n’auront quant à eux aucun changement à faire à leurs appareils téléphoniques.

Monde

Un partisan de Daech aurait encouragé des attaques contre le prince George

LONDRES - Un partisan allégué de Daech (le groupe État islamique) se retrouve devant la justice britannique pour avoir possiblement encouragé des attaques contre le prince George, qui est âgé de quatre ans.

Les procureurs affirment que Husnain Rashid, 32 ans, a fourni une «boîte à outils électronique pour le terrorisme» sur une chaîne en ligne qu’il dirigeait sous le nom de Lone Mujahid.

La procureure Annabel Darlow a déclaré mercredi à un jury que Rashid encourageait des attaques contre une série de cibles, notamment «injecter du poison dans les glaces des supermarchés et cibler le prince George à sa première école».

Les procureurs affirment qu’un message mis en ligne comprenait une photo du prince, l’adresse de son école, une silhouette d’un combattant djihadiste et l’avertissement «même la famille royale ne sera pas laissée seule».

Rashid nie avoir préparé des actes terroristes, encouragé le terrorisme et diffusé une publication terroriste.

Son procès devant la Crown Court de Woolwich à Londres devrait durer six semaines.

Justice et faits divers

Bettez: des documents décaviardés

Jonathan Bettez était présent, mercredi matin, au palais de justice de Trois-Rivières pour apprendre qu'une requête déposée par son avocat a été acceptée par la cour.

Les nombreux mandats délivrés contre Bettez contiennent des affidavits. Ces documents ont déjà été remis à la défense, mais Me Marc-Antoine Carette soutenait que plusieurs d’entre eux étaient caviardés, ce qui rendait incompréhensibles plusieurs passages. L’avocat demandait à la cour que lesdits documents soient décaviardés, ce qui a été accordé en partie mercredi.

Ces documents décaviardés ont été remis à la défense qui se prépare à déposer une requête pour contre-interroger l'enquêteur qui a fait les affidavits et une requête en exclusion de preuve.

Jonathan Bettez a été cité à procès en décembre 2017 concernant 10 accusations auxquelles il fait face pour de la pornographie juvénile, soit la possession et l’accession à de la porno juvénile entre le 30 septembre 2013 et le 29 août 2016, de même que la possession, la distribution et l’accession entre novembre 2009 et septembre 2013.

Ce Trifluvien a été arrêté par la police en août 2016. Même s’il n’a jamais été accusé dans le dossier de Cédrika Provencher, il est considéré comme un suspect dans cette histoire. À ce sujet, d’anciens collègues auraient été rencontrés en avril par la Sûreté du Québec. La SQ aurait profité de ces rencontres pour s’informer des habitudes et des agissements de Bettez durant la période qui a précédé et celle qui a suivi l’enlèvement de Cédrika Provencher.

Le passage de Jonathan Bettez au palais de justice de Trois-Rivières a exigé une présence accrue des services de sécurité. Plus de constables spéciaux étaient sur les lieux et deux voitures de police étaient devant le palais. Le tout s'est déroulé dans le calme.


Remparts

Martin Laperrière à la barre d’Équipe Québec aux Jeux du Canada

Les nominations se succèdent pour Martin Laperrière. Après avoir été rapatrié chez les Remparts de Québec par Patrick Roy à titre d’entraîneur associé, la semaine dernière, celui qui dirigeait le Blizzard du Séminaire Saint-François (midget AAA) dirigera l’équipe du Québec lors des Jeux du Canada, du 15 février au 3 mars 2019.

Hockey Québec a fait l’annonce, mercredi matin, du personnel des entraîneurs qui seront responsables de cette sélection des moins de 16 ans pour les Jeux du Canada, organisés par la ville de Red Deer, en Alberta.

Je suis fier d’être nommé à la barre d’Équipe Québec des moins de 16 ans et de pouvoir travailler avec un personnel d’encadrement aussi qualifié. Avec la qualité des personnes impliquées dans l’aventure des Jeux du Canada, nous nous donnons les outils pour être compétitifs», faisait savoir Laperrière par voie de communiqué.

Il dirigeait le Blizzard du SSF ces deux dernières saisons, et ce, après un séjour de 11 saisons à titre d’adjoint à Éric Lavigne, Patriick Roy et Philippe Boucher avec les Remparts. Il a remporté la Coupe Jimmy Ferrari, en 2016-2017, remise aux champions des séries éliminatoires de la Ligue de hockey de développement midget AAA du Québec. Le SSF avait ensuite obtenu la médaille d’argent de la Coupe Telus à titre de représentant du Québec au Championnat canadien.

Laperrière sera appuyé par Frédéric Lavoie, entraîneur-chef des Estacades de Trois-Rivières (midget AAA) depuis six ans, Maxime Desruisseaux (entraîneur adjoint des Tigres de Victoriaville (LHJMQ) depuis cinq ans et de Maxime Ouellet, adjoint à Sylvain Rodrigue au comité de développement des gardiens de but de la LHJMQ.

«Tout le personnel d’Équipe Québec est déjà impliqué avec les joueurs du groupe d’âge qui sont en lice pour l’obtention d’un poste pour les Jeux du Canada depuis le camp des moins de 15 ans tenu l’été dernier. De cette façon, les joueurs profitent d’un message uniforme, d’un enseignement optimal et de la chance d’avoir une progression possible vers les programmes d’Équipe Québec et Équipe Canada», faisait savoir Jacques Blouin, le directeur du développement du joueur à Hockey Québec.

Affaires

La réputation de Tim Hortons malmenée

TORONTO - Tim Hortons perd des plumes dans une autre étude qui examine les entreprises les plus réputées au Canada.

Selon le cabinet de recherche Reputation Institute, la société est tombée de la 13e à la 67e place, soit l’une des plus grandes dégringolades parmi les 250 entreprises analysées cette année, même si la marque est toujours considérée comme ayant une «forte réputation».

L’étude est fondée sur les évaluations de 27 000 Canadiens, qui sont invités à noter les entreprises sur leurs produits, l’innovation, la gouvernance en milieu de travail, la citoyenneté, le leadership et le rendement financier.

Google, Lego et Rolex sont en tête de liste, tandis que les marques canadiennes MEC, Jean Coutu et Canadian Tire se classent parmi les 20 premières. Shoppers Drug Mart/Pharmaprix, Home Hardware, Cineplex, Roots et Sleep Country Canada figurent parmi les 50 premières.

Cette étude est publiée après qu’un classement similaire dévoilé en avril par la firme Léger eut délogé Tim Hortons de la quatrième place pour le reléguer en 50e position.

Les changements font suite à une dispute publique entre la société mère de Tim Hortons, Restaurant Brands International, et la Great White North Franchisee Association, qui prétend représenter plus de la moitié des franchisés de la bannière.

Ces derniers mois, ils se sont querellés concernant les mesures de réduction des coûts prises par certains franchisés à la suite de la hausse du salaire minimum en Ontario, de l’utilisation abusive d’un fonds publicitaire national et d’un plan de rénovation de 700 millions $.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:QSR)

Actualités

Étude sur le vieillissement : un premier rapport après 8 ans de collecte

L’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV), l’étude canadienne la plus importante et la plus exhaustive sur la santé et le bien-être de la population vieillissante du pays, a publié mardi son premier Rapport sur la santé et le vieillissement au Canada : résultats de la collecte de données (2010-2015).

Au menu : le rapport présente les conclusions principales quant à différents aspects physiques, psychologiques et sociaux associés au vieillissement, tirées de données recueillies auprès des 50000 participants de l’ÉLCV, qui étaient âgés de 45 à 85 ans lorsqu’ils ont été recrutés pour l’étude.

De ce nombre, environ 3000 participants sont venus à Sherbrooke pour subir leur évaluation physique. En effet, l’un des cochercheurs de l’étude est le professeur Benoit Cossette de l’Université de Sherbrooke et du Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, et aussi pharmacien au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

On retrouve aussi au Centre de recherche sur le vieillissement l’unique centre d’appels en français pour l’ensemble du Canada. En effet, 20 000 des 50 000 Canadiens sondés le sont uniquement par téléphone.

Mais pourquoi est-il utile de sonder autant de Canadiens sur une période de 20 ans (ou jusqu’à leur mort)? « Cette étude va nous permettre de mieux comprendre les facteurs de société et de mieux nous y préparer. L’abondance de données obtenues dans le cadre de l’Étude permet aux chercheurs d’explorer les facteurs biologiques, médicaux, psychologiques, sociaux, économiques et liés au mode de vie qui sont associés au vieillissement en santé », explique le professeur Cossette.

« L’espérance de vie de la population canadienne a augmenté de façon considérable. Le moment est bien choisi pour étudier les facteurs qui permettent aux Canadiens de bien vivre en vieillissant. Ces données pourront jouer un rôle clé dans l’orientation des efforts du gouvernement pour soutenir efficacement le vieillissement en santé », ajoute le professeur-chercheur.

Et ce n’est pas tout. Cette immense base de données pourra aussi permettre à d’autres chercheurs, dans les prochaines années, d’avoir accès à tout ce matériel pour d’autres projets de recherche.

Quelques exemples

Voici quelques exemples des données qui peuvent être tirées de ce premier rapport qui vient d’être publié.

Le Rapport de l’ÉLCV sur la santé et le vieillissement au Canada établit que 95 % des aînés canadiens jugent que leur santé mentale est excellente, très bonne ou bonne; que les femmes rapportent les sentiments de solitude et d’isolement social plus souvent que les hommes, et il y a une corrélation notable entre le sentiment de solitude et la prévalence de la dépression chez les aînés canadiens; que 44 % des aînés canadiens rapportent prodiguer un certain niveau de soins à d’autres personnes, et que la conduite automobile est le moyen de transport le plus utilisé par les aînés canadiens, indépendamment de l’âge, du sexe, de l’emplacement géographique, de la santé et de l’état fonctionnel.

Le rapport complet fait ressortir les résultats liés, entres autres, à la santé physique et mentale, à la solitude et à l’isolement social, à la prestation et à l’obtention de soins, au transport et à la mobilité, au travail et à la retraite, à la fonction physique, à l’incapacité et aux chutes, au vieillissement des personnes homosexuelles et bisexuelles, et au mode de vie et au comportement.

Le Dr Réjean Hébert, gériatre sherbrookois bien connu, avait été l’un des investigateurs de ce projet de recherche à l’époque à titre de directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC.

fait divers

Accident mortel : circulation rétablie sur la 410

La circulation a pu reprendre normalement en fin d’avant-midi sur l’autoroute 410 théâtre mercredi matin d’un accident mortel causé par un chevreuil.

Un automobiliste a perdu la vie, vers 7h20, à la suite d’un impact avec le cervidé sur la voie rapide en direction est.

Le chevreuil avait juste avant  heurté une voiture circulant en direction ouest sur l’autoroute. Sous l'impact, l’animal a été projeté vers les voies de circulation en sens inverse.

L’accident, qui a eu lieu à la hauteur du viaduc de la rue Galt Ouest.

L’identité de la victime n’était pas encore dévoilée en fin d’avant-midi.

L’événement a causé un important bouchon de circulation dans le deux sens de la 410. Une voie avait été fermée dans les deux directions, rapporte la Sûreté du Québec.

Les services d’urgence ont été dépêchés sur place. On a demandé sur les lieux un expert pour reconstituer la scène de l’accident.

La 410 a pu être rouverte totalement vers 11h.

La circulation a été difficile sur l’ensemble du réseau sherbrookois mercredi matin. Les artères principales ont été prises d’assaut par les automobilistes voulant éviter le secteur de l’accident.

Des travaux, notamment sur la rue King Ouest, ont  aussi rendu le trafic plus dense.

Justice et faits divers

Un adolescent de Québec en fugue

À la demande de la famille, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) sollicite l’aide de la population afin de localiser Jason Delisle, 15 ans, de Québec.

Le jeune homme a été vu pour la dernière fois le 11 mai dans le secteur de l’arrondissement de Beauport.

Selon les informations obtenues par le SPVQ, il pourrait se déplacer à pied ou en autobus et se trouver dans le secteur de Québec.

Sa sécurité pourrait être compromise s’il n’est pas localisé, indique le SPVQ.

Description : 

Jason Delisle, 15 ans

· 5’7” (1,70 m)

· 145 livres (65 kg)

· Cheveux blonds aux épaules

· Yeux bleus

*Si vous apercevez cette personne, composez le 911 pour une intervention immédiate. Pour transmettre une information qui sera traitée de façon confidentielle, composez le 418 641-AGIR (2447) et pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, le 1 888 641-AGIR, sans frais partout à travers l’Amérique du Nord. Les informations reçues seront traitées de façon confidentielle. Le dossier en référence est le QUE180511-106.

Justice et faits divers

La GRC annonce la libération d’un contrevenant à risque élevé

WINDSOR, N.-É. - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) avise la population qu’un contrevenant qu’elle considère à risque élevé de récidive doit être libéré ce mercredi du Pénitencier de Dorchester, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Eddie Matthew Henshaw, âgé de 45 ans, retrouvera la liberté après avoir purgé une peine d’incarcération pour des infractions sexuelles.

La GRC signale que le dossier criminel de cet homme remonte à 1993 et comprend des condamnations pour voies de fait causant des lésions corporelles, voies de fait et agression sexuelle.

Eddie Matthew Henshaw devra respecter des conditions pendant deux ans, notamment une interdiction d’être en possession de certaines armes, d’avoir en sa possession ou de consommer de l’alcool ou des médicaments sans ordonnance et de communiquer avec ses victimes.

Il lui est interdit d’avoir des contacts avec des enfants âgés de moins de 16 ans ou de se trouver à moins de 100 mètres de tout endroit où l’on peut raisonnablement s’attendre à ce que des enfants de moins de 16 ans soient présents.

L’avis de la GRC s’adresse particulièrement aux résidants de la région de Windsor, dans le nord de la Nouvelle-Écosse.

Le contrevenant a la peau brun pâle, mesure 6 pi 1 po, pèse 180 livres et a les yeux bruns et les cheveux bruns. 

Justice et faits divers

Disparition de Cédric Gouillart: les bénévoles amorcent des recherches

Une trentaine de bénévoles s’apprêtent à ratisser de nouveaux secteurs de Laterrière à la recherche de Cédric Gouillart mercredi. L’appel à l’aide de Véronique Mercier Gouillart, la conjointe de l’homme disparu depuis samedi soir, a été entendu. Huit militaires ont été libérés afin de se joindre au groupe.

L’opération de recherche coordonnée par Urgence Sauvetage Québec, une organisation qui se spécialise dans le sauvetage hors route, devait être amorcée à 7h30. Elle a été retardée de quelques minutes en raison d’un appel de la Base militaire de Bagotville. 

«On a reçu un téléphone d’un sergent qui a lancé un appel aux militaires volontaires. Vingt minutes plus tard, il nous a confirmé que huit militaires étaient en direction pour nous aider. Ce sont des gens d’expérience. Ils pourront encadrer les bénévoles», explique Michaël Desbiens, chef aux opérations de Urgence Sauvetage Québec.

Le groupe de bénévoles est composé de membres d’Urgence Sauvetage Québec, mais aussi de membres de la famille et de proches de Cédric Gouillard, ainsi que de purs inconnus. Michel Larouche, le conjoint d’Hélène Martineau, disparue depuis plus d’un an, participe également aux recherches.