Le Quotidien
Le président Joe Biden, qui se dit «fièrement partisan des syndicats», assure être «réticent» à utiliser un passage en force législatif, mais estime qu’une grève du fret ferroviaire «causerait du tort à des millions de personnes et de familles de la classe populaire».
Le président Joe Biden, qui se dit «fièrement partisan des syndicats», assure être «réticent» à utiliser un passage en force législatif, mais estime qu’une grève du fret ferroviaire «causerait du tort à des millions de personnes et de familles de la classe populaire».

Biden demande au Congrès de faire barrage à une potentielle grève majeure du rail

Agence France-Presse
Joe Biden demande au Congrès américain de légiférer «sans délai» pour éviter une potentielle grève majeure du fret ferroviaire, a-t-il fait savoir lundi dans un communiqué, alors que les négociations entre partenaires sociaux sur un nouvel accord de branche sont dans l’impasse.