Le Quotidien
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
C’est attablée à la cuisine, face à une grande fenêtre qui offre une magnifique vue sur le fleuve Saint-Laurent, que Danielle Duval a débuté sa carrière d’artiste peintre. Elle y peindra pas moins de 2000 toiles.
C’est attablée à la cuisine, face à une grande fenêtre qui offre une magnifique vue sur le fleuve Saint-Laurent, que Danielle Duval a débuté sa carrière d’artiste peintre. Elle y peindra pas moins de 2000 toiles.

Une autre fenêtre s’ouvre pour Danielle

CHRONIQUE / Cette chronique était prévue depuis quelques semaines... J’avais hâte de discuter avec Danielle Duval, une artiste peintre au parcours différent, mais semblable en plusieurs points au mien. On avait échangé quelques mots ensemble afin de prévoir l’entrevue et déjà, j’avais pu déceler sa passion pour l’art. J’avais aussi été frappée par tout l’amour que lui porte son conjoint, Luc Laberge. C’est ce dernier qui m’a téléphoné pour m’annoncer la triste nouvelle: Danielle avait fait un ultime ACV et reposait à l’hôpital, entre la vie et la mort.