Le Quotidien
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Le directeur général du Partage St-François, Sébastien Laberge, déplore que l’État abandonne dans la rue les personnes ayant d’importants enjeux de santé mentale.
Le directeur général du Partage St-François, Sébastien Laberge, déplore que l’État abandonne dans la rue les personnes ayant d’importants enjeux de santé mentale.

«On attend que ça pète»

CHRONIQUE / «Ça s’en vient, on va bientôt faire des topos qui vont dire que c’est triste des gens à la rue à Noël, mais ces gens-là sont dans la rue tout le reste de l’année aussi», me lance Sébastien Laberge, directeur du refuge sherbrookois le Partage St-François.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!