Le Quotidien
Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, et la juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, ne marchent pas main dans la main dans l’encadrement du système judiciaire, en ce qui a trait aux horaires de travail des juges.
Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, et la juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, ne marchent pas main dans la main dans l’encadrement du système judiciaire, en ce qui a trait aux horaires de travail des juges.

Jolin-Barrette: l’augmentation des délais judiciaires est «extrêmement préoccupante»

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Les victimes d’actes criminels risquent de faire les frais d’un nouvel affrontement entre le pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif, autour de la gestion des délais de traitement des dossiers en cour.