Le Quotidien
Pour sa première apparition à Chicoutimi, la soprano Élisabeth Saint-Gelais interprétera les Wesendonck lieder de Richard Wagner aux côtés du Quatuor Saguenay et du pianiste Johan Jager. 
Pour sa première apparition à Chicoutimi, la soprano Élisabeth Saint-Gelais interprétera les Wesendonck lieder de Richard Wagner aux côtés du Quatuor Saguenay et du pianiste Johan Jager. 

Premier concert à la maison pour Élisabeth Saint-Gelais

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Elle a chanté à Berlin l’été dernier, pour la première fois de sa jeune carrière. La semaine prochaine, ce sera à Toronto, tandis que le 31 mars, c’est au Théâtre Paradoxe de Montréal, qu’on pourra l’entendre dans l’opéra Orphée et Eurydice de Gluck. Élisabeth Saint-Gelais est une femme d’autant plus occupée qu’elle complète une maîtrise en interprétation à l’Université McGill. Pour rien au monde, cependant, la Chicoutimienne n’aurait fait l’impasse sur son rendez-vous du 22 novembre, avec le Quatuor Saguenay.