Le Quotidien
En retirant son gardien deux fois avec plus de onze minutes à faire au match, en invectivant les officiels, en critiquant le calendrier et en insultant les médias, Patrick Roy a été égal à sa réputation.
En retirant son gardien deux fois avec plus de onze minutes à faire au match, en invectivant les officiels, en critiquant le calendrier et en insultant les médias, Patrick Roy a été égal à sa réputation.

Du grand Patrick

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Patrick Roy s’est montré à la hauteur de sa réputation, dimanche au Palais des sports, dans la défaite de 5 à 1 des Remparts de Québec face au Phoenix de Sherbrooke. Reconnu pour son caractère bouillant, l’entraîneur des Remparts a encore une fois critiqué le calendrier, invectivé les officiels en plus de lancer une insulte aux médias en quittant la salle réservée aux points de presse d’après-match, insatisfait des questions qui lui ont été posées.