Le Quotidien
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge

Au volant d’une voiture comme d’un panier d’épicerie

CHRONIQUE / Il y a de ces situations où la courtoisie et les règles du bien vivre en société sont curieusement éclipsées. Notamment sur la route. La tendance semble d’ailleurs être tenace, comme si le bouclier formé par la carrosserie d’une voiture dispensait le conducteur de se soustraire aux conventions. Pourtant, si l’on extrait le mauvais comportement et qu’on le transpose dans l’allée d’une épicerie, la scène devient aussitôt inacceptable, voire burlesque.