Le Quotidien

Rivière Péribonka: un message aux élus de la région [VIDÉO]

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
OPINION / En septembre dernier, la rivière Péribonka s’est présentée à nous, en nuits étoilées emplies d’aurores boréales dansantes, en visites de caribous curieux, en orignaux alarmés, en ours sages et en volées d’outardes bavardes. Nous étions une vingtaine d’étudiantes et étudiants de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) à absorber sa beauté et à canoter ses eaux, 22 jours durant. C’est une rivière nourricière, qui nous offrit des nuits fraîches et des jours chauds. En revanche, elle nous a aussi montré un visage abîmé ; celui de la réalité-choc des coupes forestières qui parsèment le paysage longeant la rivière. Pour les compagnies forestières, la rivière Péribonka est un champ de billets qui se fait ballotter par le vent frais du nord. Elle est aujourd’hui menacée par une industrie profiteuse et la harde de caribous qui y habite est sujette à une disparition précoce, considérant la réduction fulgurante de son territoire chaque année.