Le Quotidien
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Que Dominique Anglade n’ait eu d’autre choix que de démissionner, c’est une évidence.
Que Dominique Anglade n’ait eu d’autre choix que de démissionner, c’est une évidence.

Le vieux PLQ, ses fantômes et les fameux sauveurs

CHRONIQUE / Que Dominique Anglade n’ait eu d’autre choix que de démissionner, c’est une évidence. Elle a tiré les conclusions de la catastrophe enregistrée par son parti le 3 octobre, ainsi que du tollé soulevé par la faute qu’elle a commise en expulsant la députée Marie-Claude Nichols.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!