Le Quotidien
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Bien que deux camps ont été démantelés sous le pont Joffre, à Sherbrooke, plusieurs personnes en situation d’itinérance continuent d’utiliser les lieux pour s’abriter.
Bien que deux camps ont été démantelés sous le pont Joffre, à Sherbrooke, plusieurs personnes en situation d’itinérance continuent d’utiliser les lieux pour s’abriter.

Pourquoi plus d’itinérance?

CHRONIQUE / On a longtemps associé l’itinérance aux grandes villes, du moins l’itinérance visible, mais on voit maintenant des camps dans des villes de taille moyenne, même après les crises du 1er juillet. Ce n’est pas un hasard.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!