Le Quotidien
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Magasiner des vêtements et ensuite les enfiler convenablement n’est pas toujours une mince tâche quand on est amputé et qu’on porte des prothèses.
Magasiner des vêtements et ensuite les enfiler convenablement n’est pas toujours une mince tâche quand on est amputé et qu’on porte des prothèses.

Magasiner… différemment!

CHRONIQUE / «À l’avenir, Marie-Sol, il vaudrait mieux repenser ta garde-robe et n’avoir que des vêtements mous, ce sera plus facile.» J’avais la mi-trentaine lorsque la jeune ergothérapeute en réadaptation avait maladroitement abordé un des premiers grands défis que j’allais devoir affronter: celui de me vêtir toute seule en dépit de mes quatre amputations.