Le Quotidien
Lors de la composition de ses nouvelles chansons, Tamino a jeté son dévolu sur l’oud, un luth arabe surnommé «l’instrument de l’âme».
Lors de la composition de ses nouvelles chansons, Tamino a jeté son dévolu sur l’oud, un luth arabe surnommé «l’instrument de l’âme».

Tamino et «l’instrument de l’âme»

Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Après un premier album largement acclamé, Tamino émerge d’une nouvelle période de création et présente Sahar. Sur cette nouvelle offrande musicale, le chanteur à la voix d’or a poursuivi sa collaboration avec le bassiste de Radiohead Colin Greenwood et s’est découvert des affinités artistiques avec la chanteuse Angèle.