Le Quotidien
L’indiscipline a coulé le Phoenix vendredi soir, alors que huit vétérans manquaient à l’appel face aux Voltigeurs.
L’indiscipline a coulé le Phoenix vendredi soir, alors que huit vétérans manquaient à l’appel face aux Voltigeurs.

Les jeunes se lèvent, les vétérans s’endorment

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Ce n’était pas le match de l’année, vendredi soir au Palais des sports lors de la visite des Voltigeurs de Drummondville à Sherbrooke. Avec l’absence de huit joueurs du Phoenix, présents à leur camp respectif de la LNH, l’entraîneur Stéphane Julien a fait appel aux plus jeunes et aux joueurs affiliés, qui en ont profité pour se lever pendant que les vétérans semblaient endormis.