Le Quotidien
La surface olympique du Centre Georges-Vézina a apporté son lot de défis pour les entraîneurs des Saguenéens au cours des dernières années.
La surface olympique du Centre Georges-Vézina a apporté son lot de défis pour les entraîneurs des Saguenéens au cours des dernières années.

Deux dimensions, un style pour les Sags

Jonathan Hudon
Jonathan Hudon
Le Quotidien
La moitié des matchs sur une patinoire olympique, l’autre sur une surface aux dimensions conventionnelles. C’est la réalité des Saguenéens de Chicoutimi depuis 20 ans et elle représente un sérieux casse-tête pour le personnel d’entraîneurs. Sauf que cette saison, c’est une petite révolution qui s’amorce alors que Yanick Jean et ses hommes vont mettre en place un seul et unique système de jeu, nonobstant l’endroit où l’équipe va évoluer.