Le Quotidien
La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, aimerait voir son projet de coopérative d’habitation susciter autant d’intérêt chez les élus municipaux que la création de 1000 logements sur la zone ferroviaire de Chicoutimi.
La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, aimerait voir son projet de coopérative d’habitation susciter autant d’intérêt chez les élus municipaux que la création de 1000 logements sur la zone ferroviaire de Chicoutimi.

De l'argent pour la zone ferroviaire, mais rien pour les coops, déplore Sonia Côté

Carolyne Labrie
Carolyne Labrie
Le Quotidien
L’intention de construire 1000 logements sur l’ancienne zone ferroviaire de Chicoutimi ne laisse personne indifférent, dont la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté. « En six mois, il y a des avancées pour les projets au privé, mais rien encore pour notre coopérative d’habitation. »