Le Quotidien

L’Anse-Saint-Jean aurait-il perdu son âme?

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
OPINION / Depuis une bonne décennie, les résidents de L’Anse-Saint-Jean, et en particulier les résidents du secteur du quai dit «La Pointe», ont perdu leur quiétude et leur sécurité. Été comme hiver, c’est devenu infernal, sans contrôle, le «free-for-all». On s’amuse même à briser des clôtures interdisant l’accès à la glace dans le secteur du quai, car elle est non sécuritaire.