Le Quotidien
Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet (à droite), a commenté quelques dossiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont celui de GNL Québec, dans le cadre de sa tournée régionale, cette semaine. 
Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet (à droite), a commenté quelques dossiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont celui de GNL Québec, dans le cadre de sa tournée régionale, cette semaine. 

Réponse à Yves-François Blanchet: nous retournons le pot à son expéditeur...

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
OPINION / Yves-François Blanchet, dans son affront envers la région, n’a aucune considération en se faisant du capital politique sur le dos des victimes de la guerre en Ukraine et des conséquences sur sa population en s’en prenant au meilleur moyen que nous avons pour aider l’Europe. L’inflation fulgurante, la mise en péril de la sécurité énergétique de l’Europe, les villes bombardées, les milliers de morts, les centaines de milliers voire de millions de réfugiés contraints de quitter leur chez eux, les coupures de gaz des pays de toute l’Europe, ça ne compte pas pour lui. Il lève le nez sur l’aide que le Canada peut leur apporter à court et à long terme en disant : organisez-vous avec vos troubles, ne comptez pas sur nous pour vous aider.