Le Quotidien
Le secteur financier s’en remet aujourd’hui à l’utilisation des données alternatives pour mieux évaluer la santé et la performance des entreprises et éclairer ses décisions d’investissement.
Le secteur financier s’en remet aujourd’hui à l’utilisation des données alternatives pour mieux évaluer la santé et la performance des entreprises et éclairer ses décisions d’investissement.

Les données alternatives ont un coût

Pierre Théroux
Collaboration spéciale