Le Quotidien
En invoquant la Loi sur les mesures d’urgence du 14 au 23 février pour mettre un terme à l’occupation d’Ottawa et les blocages illégaux à plusieurs endroits au pays, le gouvernement fédéral avait l’obligation de mettre sur pied une commission d’enquête qui réviserait l’usage de cette loi.
En invoquant la Loi sur les mesures d’urgence du 14 au 23 février pour mettre un terme à l’occupation d’Ottawa et les blocages illégaux à plusieurs endroits au pays, le gouvernement fédéral avait l’obligation de mettre sur pied une commission d’enquête qui réviserait l’usage de cette loi.

La Commission sur l’état d’urgence entendra quatre gouvernements

Antoine Trépanier
Antoine Trépanier
Le Droit
La commission qui doit réviser l’usage de la Loi sur les mesures d’urgence par le gouvernement Trudeau entendra 20 intervenants lors de ses audiences publiques cet automne. Trois provinces, le fédéral et des organisateurs du convoi de camionneurs seront du rendez-vous, mais pas l’Ontario, qui appuyait pourtant cette mesure exceptionnelle.