Le Quotidien
Les dirigeants d’entreprises ont cessé de percevoir l’informatique comme un centre de coûts pour la considérer davantage comme un outil permettant notamment d’améliorer les activités existantes et de contribuer à en créer de nouvelles.
Les dirigeants d’entreprises ont cessé de percevoir l’informatique comme un centre de coûts pour la considérer davantage comme un outil permettant notamment d’améliorer les activités existantes et de contribuer à en créer de nouvelles.

Les dépenses prioritaires en TI

Pierre Théroux
Collaboration spéciale