Le Quotidien
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Le modèle de développement mis en place depuis les années 1950 vient avec plus de problèmes que de solutions, une tendance que la nouvelle Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire souhaite corriger.
Le modèle de développement mis en place depuis les années 1950 vient avec plus de problèmes que de solutions, une tendance que la nouvelle Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire souhaite corriger.

Une vision en attendant l’action

CHRONIQUE / Elle était attendue, cette politique sur l’aménagement du territoire. Dans les grandes lignes, l’accueil est plutôt favorable, autant chez les mairesses et maires que pour les organismes qui souhaitent protéger le patrimoine ou limiter l’étalement urbain. Probablement parce que la politique évoque de grands principes, évitant de s’avancer et de s’attirer les critiques.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!