Le Quotidien
Boris Ivanovich, 62 ans, devant sa maison dévastée.
Boris Ivanovich, 62 ans, devant sa maison dévastée.

Vies brisées, vies calcinées

Fabrice de Pierrebourg
Fabrice de Pierrebourg
Collaboration spéciale
Dans la campagne au nord-est de Kyiv, les troupes russes ont laissé derrière elles, une fois chassées par les Ukrainiens début mai, des scènes de désolation et des souvenirs tragiques qui hanteront longtemps les habitants.