Le Quotidien
Mikaël Lalancette
Le Soleil
Mikaël Lalancette
Québec aura encore une bonne équipe l’an prochain, même si on ne sait jamais ce qui pend au bout du nez d’une équipe junior.
Québec aura encore une bonne équipe l’an prochain, même si on ne sait jamais ce qui pend au bout du nez d’une équipe junior.

Une autre fin abrupte pour les Remparts

CHRONIQUE / La saison de «plus belle édition» de la deuxième génération des Remparts de Québec se termine comme toutes les autres, c’est-à-dire sans coupe du Président.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!