Le Quotidien
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
En fermant le chemin Roxham, est-ce que toutes ces personnes, ces femmes, ces hommes et ces enfants d’origine haïtienne ou venant d’autres pays du monde ne traverseraient pas la frontière à travers la forêt? Sans doute. Et, cette fois, qui plus est, totalement clandestinement, sans que l’on sache de qui il s’agit.
En fermant le chemin Roxham, est-ce que toutes ces personnes, ces femmes, ces hommes et ces enfants d’origine haïtienne ou venant d’autres pays du monde ne traverseraient pas la frontière à travers la forêt? Sans doute. Et, cette fois, qui plus est, totalement clandestinement, sans que l’on sache de qui il s’agit.

Le chemin Roxham: ce qu’en dit l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés

CHRONIQUE / L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés ne parle pas nommément du chemin Roxham. Mais elle indique très clairement sur son site Internet que «les individus venant au Canada depuis les États-Unis ne peuvent pas déposer une demande d’asile aux points d’entrée officiels».