Le Quotidien
«Les policiers pourront continuer d’imposer des amendes aux personnes qui ne respecteraient pas les consignes en vigueur, après le 14 mai. Le défaut de se conformer à cette obligation [le port du masque dans certains cas] constitue une infraction», précise le ministère de la Santé.
«Les policiers pourront continuer d’imposer des amendes aux personnes qui ne respecteraient pas les consignes en vigueur, après le 14 mai. Le défaut de se conformer à cette obligation [le port du masque dans certains cas] constitue une infraction», précise le ministère de la Santé.

Bye bye le masque!

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Et voilà, le masque est tombé, presque partout. Il s’agissait de la dernière consigne sanitaire en place, dont la désobéissance pouvait entraîner un constat d’infraction en vertu de la Loi sur la santé publique. Toutefois, les policiers ne laisseront pas complètement leur carnet de côté.