Le Quotidien
À travers de courts films, les artistes Eruoma Awashish et Priscilla Vaillancourt présentent chacune leur interprétation du thème <em>Chemins secondaires</em>, dans une exposition présentée jusqu’au 29 mai au Centre d’art actuel Langage Plus, à Alma.
À travers de courts films, les artistes Eruoma Awashish et Priscilla Vaillancourt présentent chacune leur interprétation du thème <em>Chemins secondaires</em>, dans une exposition présentée jusqu’au 29 mai au Centre d’art actuel Langage Plus, à Alma.

Chemins secondaires, destinations importantes

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Eruoma Awashish et Priscilla Vaillancourt empruntent des Chemins secondaires différents, dans le cadre de leur exposition présentée jusqu’au 29 mai au Centre d’art actuel Langage Plus, à Alma. Dans les deux cas toutefois, la destination est chère à l’artiste, l’une dépeignant la forêt comme une enveloppante maison vers laquelle retourner, l’autre comme le lieu d’une enfance empreinte d’une belle solitude.