Le Quotidien
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Plusieurs personnes savaient que l’Hôtel Albert avait des problèmes de sécurité, mais c’était plus facile fermer les yeux que prévenir le problème.
Plusieurs personnes savaient que l’Hôtel Albert avait des problèmes de sécurité, mais c’était plus facile fermer les yeux que prévenir le problème.

On a attendu que la bombe saute

CHRONIQUE / Il n’y a sûrement pas grand monde qui est tombé en bas de sa chaise en apprenant que l’Hôtel Albert était devenu dangereusement insalubre. Je ne parle pas de la clientèle (et des préjugés sur celle-ci), mais bien de la bâtisse. On savait que ce n’était pas sécuritaire. Pourtant, rien n’a été fait.