Le Quotidien
Un missile balistique intercontinental d’élève d’une rampe de lancement installée sur un camion, en Russie.
Un missile balistique intercontinental d’élève d’une rampe de lancement installée sur un camion, en Russie.

Mach 27, et alors?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «J’ai lu récemment que la Russie aurait utilisé des missiles hypersoniques en Ukraine. Moscou prétend que son missile “Avangard” peut atteindre Mach 27, soit 27 fois la vitesse du son, le rendant invisible pour les radars, et donc invincible. Je ne suis pas physicien, mais, à cette vitesse, le frottement de l’air ne ferait-il pas fondre le missile avant qu’il n’atteigne sa cible? Comment se fait-il qu’il soit indétectable par des ondes radars, qui voyagent à 300 000 km par seconde? Est-il seulement possible pour un missile de voler à cette vitesse, ou est-ce un autre exemple d’enflure verbale typiquement poutinesque?» demande Michel Renaud, de Québec.