Le Quotidien
Normand Boivin
Le Quotidien
Normand Boivin

S’affranchir des dictateurs

CHRONIQUE / Dans les années 70, au plus fort de la Guerre froide, il y avait beaucoup de manifestants dans les rues. Ce n’était pas pour le climat, c’était pour le désarmement. Effrayés par l’équilibre de la terreur et la perspective d’une guerre nucléaire totale en raison de la course aux armements et les tensions entre l’Occident et l’URSS, les pacifistes demandaient la diminution des budgets militaires.