Le Quotidien
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté

La tentation sectaire

ÉDITORIAL / Vue du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la fin abrupte du règne d’Erin O’Toole à la tête du Parti conservateur du Canada n’attise guère les passions. Après tout, c’est la deuxième fois en l’espace de trois ans qu’un chef de cette formation est poussé vers la sortie. La différence est qu’on lui a reproché d’être trop centriste, alors que son prédécesseur, Andrew Scheer, avait été plombé par ses accointances avec la droite sociale. Son flou artistique à propos de l’accès à l’avortement et du mariage des personnes de même sexe avait suscité la méfiance, notamment au Québec.