Le Quotidien
Natif de Chicoutimi, Marc Gagnon s’apprête à vivre ses premiers Jeux olympiques dans le rôle d’entraîneur, et ce, vingt ans après son triomphe à Salt Lake City (2002) et près de 30 ans à l’endroit même où il a gagné son premier titre de champion du monde (le 3000m au Palais Omnisport en 1993).
Natif de Chicoutimi, Marc Gagnon s’apprête à vivre ses premiers Jeux olympiques dans le rôle d’entraîneur, et ce, vingt ans après son triomphe à Salt Lake City (2002) et près de 30 ans à l’endroit même où il a gagné son premier titre de champion du monde (le 3000m au Palais Omnisport en 1993).

Des Jeux particuliers pour Marc Gagnon

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
À Pékin, du 4 au 20 février, Marc Gagnon vivra ses premiers Jeux olympiques en tant qu’entraîneur adjoint de l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste. Mais pour le natif de Chicoutimi, ce moment revêtira un caractère particulier à bien des égards.