Le Quotidien
«C’est une tragédie qui n’a pas de nom», souligne le directeur général du Centre de Ressources pour Hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean, Sébastien Ouellet, lorsqu’il aborde l’explosion survenue à Arvida. ­
«C’est une tragédie qui n’a pas de nom», souligne le directeur général du Centre de Ressources pour Hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean, Sébastien Ouellet, lorsqu’il aborde l’explosion survenue à Arvida. ­

En situation de détresse, toute la collectivité peut aider

Carolyne Labrie
Carolyne Labrie
Le Quotidien
L’équipe du Centre de ressources pour hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean travaille en amont pour prévenir des actes irréparables comme celui qui s’est produit lundi à Arvida. Dérick Lalancette aurait délibérément causé une explosion qui s’est avérée mortelle pour lui et ses deux enfants.