Le Quotidien

Loi sur la protection de la jeunesse : l’APTS aurait voulu être impliquée dans la réforme

Isabelle Tremblay
Isabelle Tremblay
Le Quotidien
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se désole d’avoir été écartée du processus entourant le dépôt du projet de loi 15 modifiant la Loi sur la protection de la jeunesse, qui a été présenté au Salon bleu à Québec, mercredi, par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux du Québec, le Dr Lionel Carmant.