Le Quotidien
Lorsque la dernière sœur sera décédée, les Antoniennes de Marie lègueront leur maison et leur fonds de pension à des OSLB de la région. 
Lorsque la dernière sœur sera décédée, les Antoniennes de Marie lègueront leur maison et leur fonds de pension à des OSLB de la région. 

Déjà plus de 40 organismes intéressés par la Maison OSBL des Antoniennes de Marie

Isabelle Tremblay
Isabelle Tremblay
Le Quotidien
La Maison OSBL des Antoniennes de Marie suscite beaucoup d’intérêt auprès des différents organismes sans but lucratif du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Une quarantaine d’organisations oeuvrant dans le domaine communautaire ou de la santé ont manifesté de l’intérêt pour installer leur bureau, un local d’opération ou un lieu d’entreposage dans la maison des religieuses.