Le Quotidien

Le long chemin de la psychologie vers l'autoritarisme de gauche

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Têtus. Dogmatiques. Sans merci pour leurs contradicteurs. Il peut être très pénible de discuter avec des gens qui ont une «personnalité autoritaire», comme l’appellent les psychologues. En fait, si on les laissait choisir, il n’y aurait tout simplement pas de discussion : pour les personnalités autoritaires, l’État devrait imposer leurs idées par la force. Et sur le spectre politique, il s’adonne que ces gens-là sont pratiquement tous de droite. Ou enfin, ils l’étaient…