Le Quotidien

Santé mentale: les confinements et les «séquelles» de la solitude

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Certains se souviendront peut-être de la succession de confinements de la pandémie comme d’une période où ils ont dû suspendre leurs visites dans les restaurants et au cinéma. Peut-être aussi l’auront-ils oublié assez vite grâce au déconfinement, alors que pour d’autres, toujours envahis par la solitude, les «séquelles» de cette mesure s’observent aujourd’hui sur leur santé mentale.