Le Quotidien
Les personnes autochtones sont en train de nous dire et de nous répéter ce qui ne va pas, et ce, depuis longtemps. C’est à nous de les écouter et de les croire même si cela peut être difficile pour certains, dont nos leaders politiques.
Les personnes autochtones sont en train de nous dire et de nous répéter ce qui ne va pas, et ce, depuis longtemps. C’est à nous de les écouter et de les croire même si cela peut être difficile pour certains, dont nos leaders politiques.

Connaître et reconnaître les réalités autochtones

Georgia Vrakas, Ph. D., psychologue et ps.éd.
Professeure agrégée, Département de psychoéducation UQTR, campus de Québec
CHRONIQUE / Le 30 septembre, on soulignait la toute première Journée nationale de vérité et de réconciliation. Cette année a été difficile pour les Peuples autochtones. Le 28 septembre, on commémorait le décès de Joyce Echaquan, cette jeune femme atikamekw morte tragiquement à l’hôpital à Joliette. Les derniers mois ont été marqués par la découverte de sépultures non identifiées de milliers d’enfants autochtones autour des sites de plusieurs pensionnats à travers le pays.