Le Quotidien
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté

Tout ça pour ça

ÉDITORIAL / Il y a longtemps que le corps avait cessé de respirer. Seuls les jeux de lumière déployés par le promoteur créaient l’illusion de la vie. Pour mettre un terme à la saga GNL, il ne manquait que le certificat de décès, une formalité qui a été expédiée en 40 petites minutes, mercredi après-midi, au sous-sol de l’hôtel Le Montagnais de Chicoutimi.