Chronique|

Apprendre à s’organiser, grâce aux devoirs

Dans une lettre d’opinion, Simon Larocque souligne l’importance des devoirs.

CHRONIQUE / Pendant sa dernière année au primaire, à l’école Saint-Bernadette de Jonquière, Simon Larocque a appris comment rédiger une lettre d’opinion.


Celui qui s’apprête à entrer à l’école secondaire a choisi de se positionner face aux devoirs. Imagine-toi donc que, du haut de ses 12 ans, il a trouvé plein d’avantages à faire ses devoirs.

« Ceci s’adresse aux parents et aux élèves, car j’ai vu que plusieurs personnes n’aimaient pas les devoirs, mais je les comprends très bien. En contrepartie, je veux vous expliquer pourquoi ils sont importants pour notre vie future », explique Simon.



Cet élève sait que la plupart des enfants aimeraient mieux jouer et avoir plus de temps libre, mais selon son analyse, les devoirs à la maison sont très nécessaires pour les jeunes.

« Ils permettent de développer leurs compétences dans les matières, poursuit Simon. Par exemple, si tu ne fais pas tes devoirs tu pourrais échouer dans un test de math ou de français, car tu n’aurais pas nourri ton cerveau. Donc si tu ne fais jamais tes devoirs tu pourrais même doubler une année d’école entière. »

La collection <em>Toute mon année </em>comprend des cahiers d’exercices basés sur le programme du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

Les devoirs permettent aussi aux enseignants de savoir si l’élève a compris ce qui a été vu et appris en classe. « Si certains élèves font des erreurs, ou que des choses sont incomplètes, ceci prouverait aux professeurs qu’ils ont mal compris ou qu’ils n’écoutaient pas. Le prof pourrait donc leur expliquer. »

C’est aussi une bonne façon pour tes parents de voir où tu es rendu dans tes apprentissages. Tu risques même de leur rafraîchir la mémoire sur des notions qu’ils avaient oubliées ! L’école, c’est un peu comme ton travail d’enfant, tout comme l’adulte qui part travailler tous les jours. Il est rare qu’on puisse trouver un travail qu’on va aimer sans s’investir hors des heures payées. Beaucoup d’enseignants et enseignantes préparent des projets à la maison, hors des heures de cours. C’est un peu comme leur période de devoir.



Selon Simon, les devoirs aident vraiment à développer l’autonomie et l’organisation. D’ailleurs, même si tu as congé de devoir scolaire pendant les vacances d’été, tes parents te donnent sûrement des tâches à faire en te demandant de les réaliser selon un échéancier. Tu dois donc faire preuve d’organisation et de discipline. « En gros, faire tes devoirs t’aide surtout pour plus tard. Pour t’apprendre à t’organiser mieux et à finir tes travaux à temps », conclut Simon Larocque.

Apprendre

Il existe plein de façons de continuer à apprendre en s’amusant, même en vacances. On peut observer la nature, cultiver un jardin, faire du sport, visiter de nouveaux endroits, lire, etc. Si les cahiers d’exercices te manquent, la collection Toute mon année est pour toi. Ces cahiers sont basés sur le programme du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Ils permettent aux enfants de la prématernelle à la sixième année d’apprendre et réviser. C’est pratique pour les journées de pluie, quand on est en camping ou pour passer le temps pendant un trajet en voiture.

+

UN SPECTACLE DES FOUS DU ROI À NOTRE-DAME-DU-ROSAIRE

Les yeux rivés sur les artistes en performance dans la cour de leur école, certains petits de la maternelle quatre ans, de l’école Notre-Dame-du-Rosaire (NDR) de Chicoutimi Nord, n’avaient encore jamais vu de spectacle avant ce 16 juin 2021.   

L’école Notre-Dame-du-Rosaire a terminé l’année scolaire avec un spectacle la troupe Les Fous du Roi, des artistes professionnels dans le domaine des arts de la rue, du cirque et de la scène.

La directrice de l’école, Patricia Aubut, a fait preuve d’imagination pour rendre la fin de l’année scolaire festive. « La troupe Les Fous du roi est venue donner trois représentations à notre école, le 16 juin dernier », raconte Mme Aubut. Le tout s’est déroulé dehors pour respecter les normes sanitaires reliées à la pandémie. « Pour moi, c’était très important que chaque élève ait son plat de popcorn pour vivre ce moment », poursuit la directrice. La populaire troupe, qui souligne avoir fait beaucoup de prestations dans les écoles avant les vacances estivales, a émerveillé les 329 élèves de NDR. 

« Autour de l’école, des familles ayant de jeunes enfants sont venues admirer le spectacle. Ces enfants vont éventuellement venir à l’école et c’est important de déjà leur donner le goût d’apprendre », termine Patricia Aubut.