Le Quotidien
Voici une vue aérienne d'une forêt infestée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette. 
Voici une vue aérienne d'une forêt infestée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette. 

Coupes sur la rivière Péribonka: le MFFP s'explique

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) estime que la récolte de bois ravagé par la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE) sur les rives de la rivière Péribonka, et notamment dans une proposition d’aire protégée, est nécessaire pour préserver la ressource ailleurs sur le territoire. De plus, la récolte et le reboisement, selon les secteurs, permettront à la forêt de se régénérer plus rapidement, souligne le MFFP.