Le Quotidien
Les images prises par les drones doivent être d’excellente qualité, afin qu’elles puissent servir dans la prise de données.
Les images prises par les drones doivent être d’excellente qualité, afin qu’elles puissent servir dans la prise de données.

Un chercheur veut faire l’inventaire des restes des coupes forestières avec des drones

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Jean Brochu, enseignant au département de foresterie au Cégep de Chicoutimi, s’attaque au problème de l’inventaire de la matière ligneuse non utilisée, une tâche particulièrement longue et ardue des coupes forestières. Il veut la simplifier avec l’utilisation de drones, ce sur quoi il concentre sa plus récente recherche.