Le Quotidien

Les premiers appareils Tero bientôt livrés

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
C’est en mai 2017 que Valérie Laliberté et Élizabeth Coulombe ont réalisé la première maquette de l’appareil Tero dans le cadre d’un projet universitaire. Les affaires ont ensuite rapidement évolué pour les deux diplômées du Baccalauréat en Design de produits de l’Université Laval. Après avoir amassé plus de 1 750 000 $ à l’occasion d’une campagne de sociofinancement qui permettait aux gens de précommander leur appareil, le projet qui vise à offrir la meilleure solution de transformation des résidus alimentaires se concrétise ; les premiers appareils Tero seront livrés dès l’été 2021.